Comment bien poser ses questions au Tarot ou à l'Oracle ?




Aujourd'hui, je te partage quelque chose d'hyper important en cartomancie ou tarologie et qui est souvent négligé : LA QUESTION



👉 commence par identifier la problématique ou la situation que tu veux explorer avec le tarot.


- Repère s’il y a plusieurs questionnements/problèmes/situations, écris alors sur une feuille chaque problématique et créé une question pour chaque questionnements/problèmes/situations


👉 préfère des questions ouverte commençant par :

  • Que faudrait-il pour ?

  • Comment va évoluer la situation ? comment va évoluer ma relation ?

  • Quelle direction va prendre ma carrière ?


Evite les questions fermées parce qu’elles ne te permettront pas de voir toute les possibilités et les subtilités d’une situation, que les cartes peuvent permettre de voir.



Par exemple : Comment va évoluer la relation entre Justine et Jacques ?

Je tire 3 cartes et je fais mon interprétation :


6 d’épées - As de pentacles inversé - 8 de bâton inversé



Le 6 d’épées, montre qu'il y a un départ, la jeune femme fait ses valises, et s'en va loin de Jacques. On sent qu’elle souffre de cette décision mais elle ne peut/ne sait pas faire autrement que fuir.


Cette rupture aurait pu être passagère, cela aurait pu être juste une pause, un éloignement temporaire pour faire le point.


Mais avec l’as de pentacles et le 8 de bâtons inversés nous disent qu’effectivement il n’y a plus rien à espérer, pas de nouvelles graines à semer (ce qui aurait pu être possible si l’as de pentacles était à l’endroit), pas de réunification non plus avec le 8 de bâton inversé qui parle plutôt de dissensions dans le couple, avec l’idée que le feu, la passion qui brûlait entre eux est en train de s’éteindre voir même qu’il ne reste plus qu’une étincelle. Il y a également l'idée de fuir plutôt que d'affronter les choses.


L'as de pentacle inversé nous montre que si elle part c'est parce qu'elle n'est pas capable d'accepter les bonnes choses ou les sentiments de Jacques, il y a certainement une blessure qui se cache derrière ça, donc elle fuit (avec le 8 de bâtons inversé) car elle ne sait pas faire face à ces sentiments.


En posant une question ouverte tu vas pouvoir donner plus d’élément à ta réponse, être plus complète, ici cela permet de comprendre que si elle part, c'est parce qu'elle n'assume pas ses sentiments, ou qu'elle pense qu'elle ne mérite pas d'être aimée (il y a plusieurs possibilités), ce tirage permet d'entrevoir qu'il y a un travail à faire sur elle si elle veut rester avec Jacques plutôt que de fuir.


Si j'avais posé la question : "Justine va-t-elle rester avec Jacques ?" la réponse aurait été non car le 6 d’épées est assez parlant mais on n'aurait pas su pourquoi.

En posant une question ouverte, on peut faire changer les choses ou à tout le moins essayer.


Autre exemple :

Question ouverte : Que faudrait-il pour que Marion obtienne le post de Manager (elle est actuellement Assistante-Manager) au sein de la société EGOCENTRIQUE ?

Question fermée : Marion va-t-elle obtenir le poste de Manager dans la société EGOCENTRIQUE ?


On voit tout de suite qu’on aura pas le même genre de réponse. Et qu’en fonction de la réponse que le Tarot donnera, Marion pourrait baisser les bras parce que le Tarot lui a dit non, ou alors elle ne fera rien parce que le tarot lui aura dit oui (et elle pensera que c’est du tout cuit !)


Ce qu’il est possible de faire, c’est de poser des questions successives :


- Que faudrait-il pour que Marion obtienne le post de Manager (elle est actuellement Assistante-Manager) au sein de la société EGOCENTRIQUE ?



- Puis, si Marion suit les conseils du Tarot, obtiendra-t-elle le post de Manager ? mais je trouve dommage de la poser car si le Tarot annonce des difficultés ou carrément un non, et bien elle n'essaiera même pas, alors qu'elle aurait pu apprendre quelque chose de cette expérience.


Il ne faut pas oublier que parfois même si on fait tous les efforts possibles quand quelque chose n’est pas pour nous, il n’y a rien à faire, il faut simplement attendre de voir ce que la vie nous réserve.


Est-ce que ce genre d'article te plaît ? Est-ce que tu voudrais que je fasse d'autres études de cas basées sur des faits fictifs ?

3 vues0 commentaire
 
Prendre rendez-vous